Proposer de la donnée, c’est en recevoir

Pour intervenir sur toute situation, il faut en faire préalablement une photographie, une analyse, un diagnostic.  

La logique Smart , dés lors qu’elle utilise l’interactivité des outils qui la caractérisent, permet non seulement de fixer des indicateurs en un temps T déterminé mais également de pouvoir mettre en œuvre un monitoring permanent. Dans cette optique, proposer de la données c’est aussi en recevoir.

2 exemples concrets :

Par défaut, un site fourni toujours des données “entrantes” – de précieuses indications

Une localité met en place un site-répertoire qui regroupe l’ensemble de son offre commerciale ainsi que l’ensemble des activités et animations liées au Commerce. Si le site propose son outil de recherche, les recherches des utilisateurs sont un excellent indicateur. Leur variation dans le temps, les statistiques de recherche sont un premier élément. Ajoutons à ces données les “insights” qui sont fournies par les modules proposés par Google analytics et on se rend rapidement compte qu’on a une mis d’information, notamment par les mots de recherche qui amènent au site mais aussi selon les pages visitées, qu’elles concernent les événements ou les commerces. On découvre ainsi également les recherches répétées qui ne trouvent pas de réponse … bref, on a là un outil qui permet une étude de marché permanente.

Second postulat … Proposer de la donnée, c’est en recevoir. Cliquez pour tweeter

La localité a mis en place un site internet afin de rendre plus accessibles ses services à ses usagers.

Structuré autour des services qu’elle rend et des activités mises en place, le site internet permet d’arriver rapidement vers les informations recherchées grâce à son système de recherche par mot clé. Mais, là encore, certaines recherches peuvent ne pas trouver réponse, par exemple parce qu’elles concernent d’autres organismes publics ou d’autres niveaux de pouvoirs. 

Collecter ces informations permettra soit de proposer une information ad hoc via le site, soit d’organiser les permanences de l’organisme dont les services semblent devoir être sollicités.

Vous trouverez ci-après le lien vers les slides du keynote hébergé dans “SlideShare“.