Je n’ai vraiment pas de temps (pour ça) !

Ne pas avoir de temps, c’est surtout ne pas le prendre ou ne pas considérer la demande comme judicieuse, méritant que l’on s’y attarde. Si on ajoute “pour ça”, c’est encore un peu plus condescendant…

On préférera : fixer un rendez-vous plus tard, déléguer à quelqu’un d’autre la demande de contact ou l’analyse de la problématique, mais pas “remballer” ainsi une demande qui -qui plus est – peut s’avérer pertinente, pour autant que l’on … prenne le temps de l’entendre…